guide-cigarette-electronique

Différences avec la cigarette au tabac

La cigarette électronique peut-elle offrir la même sensation qu’une cigarette classique au tabac ?

C’est la première chose qui m’est venue à l’esprit quand j’ai entendu parler au départ des cigarettes électroniques et il est fort probable, si vous n’avez pas encore testé, que vous vous demandiez aussi à quel point la cigarette électronique ressemble à l’originale.

Même si rien ne vaut un test en réel, j’aimerais partager mon expérience de la cigarette électronique avec vous en espérant que cela vous éclairera sur ce à quoi vous attendre si vous décidiez de l’essayer.

Les fumeurs apprécient la cigarette

Si vous fumez alors vous savez exactement de quoi je parle. Pour de nombreux fumeurs, c’est une relation du type « je t’aime, moi non plus ». Vous savez que c’est mauvais pour vous mais vous appréciez la sensation et tout le rituel associé à la cigarette.
C’est pourquoi les systèmes de délivrance de nicotine comme les gommes à mâcher et les patchs laissent toujours un manque… ils ne reproduisent pas la sensation d’une vraie cigarette.

C’est là que la cigarette électronique intervient.
Elle prétend reproduire la sensation procurée par une cigarette classique mais avec beaucoup moins de risque pour la santé, sans les désagréments du tabac (haleine, odeur, tabagisme passif, …) tout en contrôlant la quantité de nicotine absorbée.

Et vous savez quoi ?

Elle remplit sa mission…

Ce n’est peut-être pas exactement la même chose mais les similarités sont assez nombreuses pour satisfaire la plupart des utilisateurs.

Je me souviens de la toute première fois qu’on m’a parlé de la cigarette électronique… j’ai cru à une blague : « arrête… une cigarette à piles ? Tu me charries ! ».
Ce n’est qu’ensuite (après quelques échos positifs) que j’ai finalement décidé de l’essayer par moi-même.

Et je dois l’avouer, j’ai été agréablement surpris…. Tellement d’ailleurs que c’est ensuite devenu une vraie passion.

Avec du recul, je dois admettre que j’ai eu de la chance et qu’on m’a conseillé un bon modèle de cigarette électronique.
Car malheureusement, il existe des modèles au design parfait, très marketing et qui fonctionnent… mais qui ne reproduisent pas suffisamment les sensations que ressentent les fumeurs.
Ces modèles peuvent convenir à de très petits fumeurs mais pas aux autres qui risquent alors d’être déçus et de rejeter à tort la cigarette électronique.
Je trouve que c’est dommage et c’est une des raisons qui m’ont poussé à écrire ce guide.
Ainsi, en lisant les chapitres suivants, vous serez en mesure de faire un choix pertinent et VOUS correspondant.

La sensation procurée par la vapeur est donc incroyablement similaire à celle de la fumée de la vraie cigarette. La vapeur est plus au moins chaude et ressemble à la vraie fumée qu’on inhale. On retrouve même « l’accroche » au niveau de la gorge, appelée « hit » dans le milieu du vapotage.
Vous avez aussi, bien sûr, cette sensation instantanée de nicotine qui est absorbée de la même façon.

Parlons un peu du goût

D’après moi, il se rapproche beaucoup du tabac mais pas exactement. L’arôme est un peu plus doux, plus pur et, au final, j’ai trouvé ce goût plus plaisant. De plus, il est possible d’utiliser une foule d’arômes différents comme la menthe, la vanille, les fruits, etc…. Cette possibilité de changer le goût fait de la cigarette électronique une expérience unique et ouvre des possibilités supplémentaires pour oublier la cigarette (si tel est votre but). Nous y reviendrons un peu plus tard.

Lorsque vous exhalez la vapeur, vous voyez une brume qui ressemble exactement à la fumée de la cigarette mais sans son odeur persistante. En fait, cette « fumée » n’a pratiquement pas d’odeur et se dissipe très rapidement sans laisser de trace. Du coup, votre haleine, vos mains, vos cheveux ou vos vêtements ne sentent pas le tabac.

En ce sens là, la cigarette électronique est très différente de la cigarette classique. Mais qui s’en plaindra ?

Une autre différence notable positive est le prix:

Un paquet de 20 cigarettes coûte environ 5.50€ au moment où j’écris ces lignes. Hormis l’investissement de départ (entre 60 et 90 €), l’équivalent en cigarettes électroniques se situe aux alentours de 2.50€ (en tenant compte aussi du renouvellement des atomiseurs).

Quitter la version mobile