guide-cigarette-electronique

Une cigarette électronique, c’est quoi ?

Quelques exemples de cigarettes électroniques

Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois de la cigarette électronique, ma première réaction envers cette nouveauté fut de ne pas la prendre au sérieux. Mais, en y regardant de plus près, j’ai réalisé qu’il s’agissait d’une invention géniale avec le potentiel de révolutionner la façon dont les gens fument.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique exactement ?

Voici une première description de ce que c’est, de comment ça marche et de comment vous et ceux que vous aimez peuvent potentiellement en bénéficier.

La cigarette électronique est un appareil qui ressemble à une cigarette, qui procure la même sensation, a le même goût et fonctionne de la même façon… mais qui n’est pas une vraie cigarette !

Éléments d’une cigarette électronique manuelle
Alimentée par une batterie, elle délivre de la nicotine (ou non) mais sans combustion de tabac. La nicotine est en effet inhalée via à une vapeur sans odeur et beaucoup plus saine que la fumée des cigarettes « classiques ».

Une cigarette électronique est généralement composée de 3 éléments :

 parties d’une cigarette électronique

Remarque : il existe aussi des modèles qui combinent l’atomiseur et la cartouche en un seul élément jetable appelé cartomiseur. Nous y reviendrons plus tard mais le fonctionnement de base reste le même.

Passons en revue ce que fait chaque élément :

Atomiseur

Il chauffe et vaporise un mélange de nicotine et de liquide. La sensation procurée par l’inhalation de cette vapeur est très similaire à la fumée de vraie cigarette. Elle est même chaude, ce qui ajoute au réalisme de l’expérience. Cette vapeur est en fait une sorte de brume ressemblant à de la fumée mais qui se dissipe très rapidement dans l’air.

Batterie

Rien ici de bien compliqué, juste une batterie rechargeable qui fournit de l’énergie électrique à l’atomiseur.
La cigarette électronique, comme son nom l’indique, est un appareil électronique qui fonctionne avec de l’énergie électrique comme les téléphones portables par exemple.
La différence réside dans la forme de cette batterie qui ressemble plus ou moins au corps d’une vraie cigarette. Elle accueille aussi souvent une LED qui s’allume quand le vapoteur tire une bouffée.
L’autonomie et la puissance des batteries varient selon les modèles et conditionnent le nombre de bouffées, la quantité et la force de la vapeur.

Cartouche

La cartouche contient le liquide qui est vaporisé par l’atomiseur. Une cartouche classique équivaut en général à 1 paquet de cigarettes au tabac.
Différents dosages de nicotine sont disponibles et il est également possible de vapoter SANS nicotine. Le liquide contient aussi un arôme qui ne se limite pas au goût du tabac. Une très grande variété d’arômes existe : fruits, chocolat, vanille, menthe, etc….
Remarque : les liquides s’achètent à part, généralement en petites bouteilles de 10 ou 30 ml.

Vous connaissez maintenant les éléments essentiels d’une cigarette électronique et le principe général de fonctionnement. Bien sûr, il existe de nombreuses déclinaisons et variantes suivant les modèles. Mais tout repose toujours sur ces fondamentaux : on vaporise un liquide, contenu dans une cartouche, grâce à un système électronique alimenté par une batterie.

Remarque : il existe des cigarettes électroniques automatiques ou manuelles. Dans le cas des manuelles, il y a un bouton sur la batterie qui déclenche la chauffe de l’atomiseur quand on appuie dessus. Dans le cas des automatiques, c’est un capteur qui détecte quand le vapoteur tire une bouffée et le microprocesseur s’occupe du reste.
Le gros avantage du fonctionnement manuel est que vous pouvez contrôler votre cigarette électronique (nous en reparlerons).

Quitter la version mobile